• Please_leave286
    Photo : Grzegorz Pytka
    Madame T.



    C'était une matinée d'hiver claire et ensoleillée, avec un soleil déconcertant de limpidité et un vent légèrement piquant, étrange temps pour cette ville qui, d'habitude à la fin de l'hiver, ne peut se targuer que d'un horizon fermé et de rues grises, de visages fermés et de manteaux gris, et ne semble pas du tout être l'une des grandes et élégantes métropoles du monde, ce qu'elle est en réalité. Mais, ce jour-là, la ville était fidèle à elle-même et c'était certainement dû à ce jour froid et ensoleillé, l'un de ces jours qui, si la lumière ne tombe pas uniquement sur des places et des objets défraichis, révèlent la beauté des grandes villes. Un jour pareil, tôt dans la matinée, et dans une ville aussi grande et ignorante d'elle-même, je pouvais me permettre de penser à madame T.



    Continuez la lecture de Madame T. de Tzveta Sofronieva


© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL