• Please_leave731
    Photo: Karolis Zukauskas
    Tal Nitzan

    Discret (traduit de l'hébreu par Colette Salem)

    Rien de plus discret
    que les coups infligés à d'autres;
    rien ne menace moins
    la paix d'une âme repue.
    La défaite dans leurs yeux est muette,
    leurs bras
    pendent immobiles.

    Quel agréable silence

    excepté un son grêle et perçant,
    qui dérange surtout le matin,
    mais se laisse facilement étouffer
    par le bruissement apaisant des pages des journaux.

    Avant d'être enterrés dans les ruines,
    ils disparaîtront dans le supplément spectacles,
    la tasse de café pleine à demie,
    la porte qui claque

    dans notre foyer
    inébranlable.

  • Samira Negrouche

    Café sans sucre

    (...) Je veux bien croire que l'avenir soit amer depuis qu'il faut des photos millimétriquement convenables sur fond blanc cramoisi pour traverser la Méditerranée et un vélo d'appartement pour s'assouplir le tendon d'Achille en attendant que les espaces verts soient aérés par une rotation bissextile et les forêts défrichées par les faux incendies de juillet.


    Je veux bien à la façon de Prévert rencontrer les mystères de New York et puis les mystères de Paris et pourquoi pas faire une complainte de mes petits démons et de mes gros caprices.


    Demain est un jour auquel personne ne veut plus penser pour cela demain traverse les heures et se poste à la fenêtre sans attendre que la lune se couche. (...)



© University of Wales, Aberystwyth 2002-2009       home  |  e-mail us  |  back to top
site by CHL